Résultats des votes: sans aucun apport d’énergie autre que la voix dans le micro: 59%, grâce à la pression de la main sur le combiné téléphonique: 35%, avec un système de détection de pensée: 6%

La bonne réponse est la réponse 1. Le téléphone autogénérateur est un système de communication autonome, qui n’a pas besoin de piles ou de batteries. Il fonctionne sans aucun apport d’énergie autre que la pression de la voix dans le microphone.

Initialement, le téléphone autogénérateur a été développé comme moyen de communication de sécurité pour la marine. Il était notamment utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale et l’est encore aujourd’hui. Tout l’intérêt du système, c’est qu’il fonctionne même là où l’électricité fait défaut. Il peut donc fonctionner comme outil de communication d'urgence en cas d’accident impliquant une panne de courant et partout où une communication fiable est nécessaire.

Il a aussi été adopté sur des lieux où l’atmosphère est inflammable, nécessitant ainsi un équipement antidéflagrant : des arsenaux, des usines de gaz, des usines chimiques, des raffineries de pétrole, des mines et carrières, des sites de missiles balistiques ou encore des installations nucléaires.

Des microphones électrodynamiques

Dans un téléphone ordinaire, les ondes sonores de la voix sont captées par un microphone et transformées en courant électrique. À l'autre bout de la ligne, le courant est retransformé en vibrations que l'auditeur peut entendre. Mais pour cela, il faut une alimentation électrique. Dans un téléphone autogénérateur par contre, le microphone produit une plus grande puissance électrique, qui se suffit à elle-même. Il n’a pas besoin de batterie pour fonctionner.

Selon Hervé Lissek, chercheur en acoustique à l’EPFL, «Il s’agit de microphones électrodynamiques de type "balanced armature". Ils ont la particularité d’avoir une membrane plus légère et par conséquent plus sensible aux vibrations de l’air. Ils utilisent aussi un circuit magnétique compact, entourant la membrane mobile. Cette configuration permet d’avoir une transformation de la vibration en signal électrique particulièrement efficace.»

Néanmoins, le téléphone autogénérateur possède une limitation de taille : «Le signal sortant d’un tel appareil reste relativement faible. Il peut traverser une distance de quelques dizaines de kilomètres à travers des câbles, mais j’imagine difficilement une distance plus longue, avance-t-il. D’après moi, le terme autogénérateur est un peu ambigu de ce point de vue. Pour transmettre un signal à longue distance, un apport électrique extérieur reste indispensable.»

Légende photo: un marin utilisant un téléphone autogénérateur sur une publicité pour la compagnie américaine "Western Electric" datant de 1945.

Sources :

Où trouver les téléphones spéciaux. Documentation de l'entreprise ae&t. http://www.audin.fr/pdf/documentations/aet/alarmes_optiques_sonores_et_vocales/produits_de_communication/produits_de_communication.pdf

How do sound powered telephones work? Dynalec corporation. http://soundpoweredtelephone.com/how-sound-powered-works.html

Sound-powered telephone. Wikipédia. https://en.wikipedia.org/wiki/Sound-powered_telephone

Does the US Coast Guard, and Navy ships, still use sound-powered phones?. Quora https://www.quora.com/Does-the-US-Coast-Guard-and-Navy-ships-still-use-sound-powered-phones
 

Merci à Hervé Lissek du Laboratoire de traitement des signaux 2 de l’EPFL.

Nathalie Jollien