Résultats des votes: un poison mortel: 39%, une substance antibiotique: 21%, un antiseptique: 39%

Réponse : un poison mortel

C’est le temps des cerises. Gorgées de soleil et suspendues à leur arbre, elles n’attendent qu’à être dégustées, dans leurs robes rouges scintillantes. Une cueillette sans risques ?

L’intérieur des noyaux de cerises contient une substance appelée amygdaline. Lorsqu’un noyau de cerise est écrasé ou mâché, puis ingéré par l’humain, l’amygdaline produit, une fois dans le corps, de l’acide cyanhydrique, autrement dit du cyanure. Un poison mortel pour l’homme.

Le cyanure provoque des maux d’estomac et de tête, des vertiges, des asphyxies, des palpitations, des convulsions, des nausées, ainsi que des vomissements. A haute dose et sans traitement, ce poison peut mener à l’arrêt cardiaque, et provoquer une mort soudaine.

Chaque noyau de cerise rouge contient 3,9mg/g d’amygdaline. Pour être fatale chez un être humain, la dose par ingestion est de 1,5 mg par kilo de masse corporelle. Soit entre 50 et 100 mg. Il faudrait donc mâcher puis ingurgiter une grande quantité de noyaux pour y laisser la vie.

En 2017, un britannique s’est amusé à ouvrir trois noyaux de cerise, et à en mâcher les graines. Il s’est senti très mal avec une forte augmentation de sa température corporelle, et a dû être hospitalisé en urgence. Il en est sorti indemne.  

A noter que la cerise est loin d'être le fruit contenant le plus d'amygdaline. Les noyaux d'abricots ou de reine-claude en contiennent environ quatre fois plus. Mais leur noyau est plus résistant.

Bonne cueillette.

http://eprints.whiterose.ac.uk/83873/2/Bolarinwa.pdf
https://www.independent.co.uk/life-style/man-cherry-stones-nearly-dies-eating-fruit-blackpool-matthew-creme-a7864261.html

http://toxinfo.ch/customer/files/32/MB-Zyanide-2016a_f.pdf