Question du lundi 19 décembre 2011

L’eau en ébullition brûle-t-elle toujours?

Réponses

1 Pas au sommet du Mont Blanc

2 Uniquement si elle est brûlante

3 Seulement de l’eau douce

Image relative à la question
Réponse : uniquement si elle est brûlante L’eau bout à 100°C, c’est ce qu’on apprend à l’école. Pourtant quiconque a été à la montagne sait que l’eau est en ébullition à une température légèrement plus basse. Pression et température sont donc liées. Pour comprendre le phénomène, il faut examiner l’eau à l’échelle de ses molécules et se rendre ainsi compte que l’eau pourrait même bouillir… à température ambiante ! Pour entrer en ébullition, l’eau doit passer rapidement de l’état liquide à gazeux. Il se forme alors des bulles dans le liquide qui le font bouillonner. Entre les deux états, la différence réside dans les liens moléculaires. Liquides, les molécules sont faiblement liées, mais toujours solidaires entre elles. Gazeuses, elles sont complètement détachées. C’est en s’agitant plus fortement que les molécules d’eau pourront passer de l’état liquide à gazeux. Chauffer l’eau est un bon moyen pour agiter les molécules, casser leurs liens et la vaporiser. Mais ce n’est pas la seule façon ! En diminuant la pression, les molécules d’eau ne sont plus autant "contenues" par la pression de l’air ambiant. Elles peuvent alors s’agiter plus librement et si leur agitation initiale est assez grande, casser les liens entre elles. Ainsi, au sommet du Mont Blanc, l’eau ne bout plus qu’à 84°C. Il faudrait montrer à 20 km d’altitude pour la faire bouillir à 30°C. Démonstration en vidéo