Résultats des votes: Ils ne peuvent pas tirer la langue: 22%, Ils ne peuvent pas vomir: 47%, Ils ne peuvent pas regarder le ciel: 31%

Bonne réponse : Ils ne peuvent pas vomir Cette incapacité à vomir pourrait s’expliquer par l’évolution des espèces. Il y a une raison adaptative à ce phénomène. En effet, les animaux carnivores doivent se débarrasser de certains éléments, les poils ou les os, qu’ils ne peuvent pas digérer. Les herbivores, comme le lapin, digèrent tout ce qu’ils ingèrent et savent, a priori, très bien différencier ce qui est toxique de ce qui ne l’est pas. Comme d’autres espèces, le cheval et le lapin possèdent un muscle appelé cardia, qui se situe à l’entrée de l’estomac, et qui ne laisse passer les aliments que dans un sens. Chez ces deux animaux le sphincter de l’estomac présente une musculature hypertrophiée et ne peut pas se contracter suffisamment.Tout est calibré chez eux pour que le bol alimentaire aille dans l’estomac et poursuive son chemin vers l’intestin sans espoir de retour. Chez le cheval, le voile du palais joue aussi un rôle important, il forme une sorte de clapet qui, lors de la déglutition, évite que cela ne remonte dans la cavité buccale. S’il devait régurgiter ce qui se trouve dans son œsophage, il le ferait obligatoirement par les naseaux. Le lapin présente des spécificités dans son larynx. La conformation de son épiglotte est différente de celle du chien ou du chat, et si sa nourriture devait faire marche arrière, elle prendrait la route de la trachée et sortirait par les narines. Faute de pouvoir vomir ou roter, le lapin domestique rencontre fréquemment des problèmes d’estomac et ceux-ci peuvent prendre rapidement des proportions dramatiques. L’appareil digestif des rats est muni de muscles si forts entre l’œsophage et l’estomac qu’ils rendent le reflux impossible. Ils n’ont pas la force musculaire de franchir cette barrière, ils n’ont pas, non plus, la capacité de dissocier les deux muscles du diaphragme pour vomir –comme cela se passe chez l’humain - les rats n’ont pas les connections neurales qui leur permettent de contrôler cette fonction. Etant donné que vomir n'est pas une option anatomique, le rat, extrêmement intelligent, a développé des stratégies pour éviter de s’empoisonner. Il fait confiance à son odorat performant pour éviter des aliments qui l’ont rendu malade. Il peut ingérer des substances comme de l’argile, connue pour ses capacités d’absorption, voire envoyer un vieux rat goûter la nourriture inconnue. http://www.agorat.org/ Parmi les animaux qui ne vomissent pas, il y a aussi la souris domestique et le cochon d’Inde. Remerciements à Joseph Palmieri vétérinaire