Question du lundi 21 mai 2018

Les muscles des enfants se fatiguent moins vite que ceux des adultes...

Réponses

1 car ils produisent moins d’efforts.

2 parce que leur masse corporelle est moindre.

3 grâce à leurs fibres musculaires plus endurantes.

Bonne réponse: 3, les muscles des enfants sont différents de ceux des adultes. Ils ont d’avantage de fibres musculaires endurantes.

Les enfants sont capables d’enchaîner les activités toute la journée en se reposant à peine. Mais où trouvent-ils toute cette énergie ? Le secret de cette remarquable endurance s’expliquerait en partie par la structure de leurs muscles. Ces organes sont composés de différents types de fibres. Chez les enfants, la proportion de fibres musculaires à contraction lente (type I) serait plus élevée, or elles sont plus résistantes à la fatigue.

Filières métaboliques

L'organisme peut fournir de l'énergie à nos muscles de deux manières différentes : sans apport d'oxygène (anaérobie), ou avec oxygène (aérobie). Sans oxygène, il va alors produire une grande quantité d'énergie très rapidement, mais va se fatiguer très vite. C'est ce que l'on observe lorsqu'un sportif fait un sprint par exemple. Avec de l'oxygène, l'organisme produira moins d'énergie, mais va pouvoir tenir bien plus longtemps, comme lors d’un marathon.

Il a été démontré que, par rapport aux adultes, les enfants utilisent davantage l’énergie d’origine aérobie. Ce qui a pour effet de diminuer la part d’énergie d’origine anaérobie qui, elle, produit la fatigue musculaire.

Muscles d’athlètes

Une étude récente a comparé la fatigabilité et la récupération lors d’un effort intense de jeunes garçons et d’adultes entraînés ou non à l’endurance (Birat A. et al. 2018). Elle a montré que les enfants ont non seulement de meilleurs résultats que la plupart des adultes, mais qu’ils peuvent faire jeu égal avec des athlètes endurants.

Après l’effort, le rétablissement du rythme cardiaque et l’élimination du lactate du sang (une molécule liée à la fatigue musculaire) étaient notamment plus rapides chez les enfants et les athlètes que chez les adultes.

Ces résultats démontrent que les muscles des enfants récupèrent plus rapidement des efforts très intenses. Ils pourraient expliquer pourquoi les enfants parviennent à produire des efforts à répétition tandis que la plupart des adultes s’y épuisent.

Entraînement sportif adapté

Selon les chercheurs, au moment de la puberté la capacité aérobie des muscles diminue. Adolescents et adultes devraient donc travailler leur endurance. Mais avant ça, les entraînements sportifs des jeunes devraient plutôt se concentrer sur la vitesse, les compétences motrices et le renforcement musculaire.

(Crédits photos : iStock)

Plus d’informations :

Are Prepubertal Children Metabolically Comparable to Well-Trained Adult Endurance Athletes. Ratel, S. & Blazevich, A.J. (2017) Sports Med 47: 1477. doi:10.1007/s40279-016-0671-1

Metabolic and fatigue profiles are comparable between prepubertal children and well-trained adult endurance athletes. Birat, A., Bourdier, P., Piponnier, E., Blazevich, A. J., Maciejewski, H., Duche, P., & Ratel, S. (2018). Frontiers in Physiology9, 387. doi:10.3389/fphys.2018.00387

Vos enfants courent toute la journée ? C’est parce qu’ils ont des muscles d’athlètes endurants, Ratel S. et Blazevich A., 08.05.18, The Conversation.

Pourquoi les enfants sont infatigables ? La science répond, Boches J., 14.05.18, Topsanté.